Alerte aux requins : débusquez-les dans le nouvel Opel Grandland X.Adieu les lapins de Pâques, faites place aux requins de Pâques.

Shark Attack

  • Chasse aux œufs version Opel : des requins dans les SUV Grandland X et Crossland X
  • En famille : alerte aux requins aussi sur les Opel ADAM, Astra, Insignia, Corsa et Zafira
  • Eclair de génie : l’idée d’un petit garçon donne naissance aux requins Opel

Espérons que le temps ne sera pas trop mauvais ce week-end, car en cas de pluie, de froid ou de neige fondante, il est plus que probable que les œufs de Pâques ne restent cachés à l’intérieur de la maison ce week-end. Alors pourquoi ne pas aller faire la chasse aux œufs directement dans une Opel ? C’est en effet là que les malicieux designers Opel ont secrètement caché leurs œufs de Pâques, qu’ils ont dissimulés sous forme de petits requins dans différents endroits de l’habitacle. Sur des modèles comme les Opel ADAM, Corsa, Astra, Insignia et Zafira, le redoutable squale se cache plus ou moins secrètement depuis des années. Mais aujourd’hui, il a aussi colonisé les nouveaux SUV Crossland X et Grandland X. Avis aux fans d’Opel : la chasse aux requins est ouverte sur sept modèles de Rüsselsheim. Adieu les lapins de Pâques, faites place aux requins de Pâques…

Shark Attack

Shark Attack

Un dimanche, un jeune garçon : le début de l’invasion des requins

Mais qui chez Opel a eu l’idée géniale de cacher des requins il y a plus d’une décennie ? Revenons en arrière en remontant les courants qui ont fait qu’un peu du monde de la mer est arrivé à l’intérieur de la voiture. Tout a commencé un dimanche après-midi de 2004. Dietmar Finger, designer chez Opel mais aussi plongeur amateur, était en train de plancher chez lui sur un croquis pour la nouvelle Corsa. Plus précisément, il était occupé à dessiner la joue intérieure plutôt assez banale de la boîte à gants, qui reste invisible la plupart du temps parce qu’elle est cachée par la portière du passager une fois fermée. Quand la boite à gants est ouverte, cette joue sert à assurer sa rigidité, ce qu’elle fait grâce à des nervures intégrés à la surface du plastique. Le job de Dietmar était de dessiner la forme de ces nervures, ce qu’il était en train de faire quand entra le fils de Dietmar qui lui dit : « Papa, pourquoi tu ne dessines pas tout simplement un requin ? ». « En effet, pourquoi pas… », répondit le designer, et il donna aux nervures la forme d’un requin. Ainsi naquit une idée et une tradition.

Cliquez ici pour le communiqué de presse complet.
Cliquez ici pour le communiqué de presse complet.